L’ENVIRONNEMENT

BIOSABOR S.A.T., est situé dans la province d’Almeria, dans la municipalité de Nijar près du parc naturel de Cabo de Gata-Nijar, déclaré réserve de biosphère de l’Unesco, une grande partie de la particularité écologique et paysagère de la zone ayant son origine dans l’absence d’hiver, ce qui procure plus de 3 000 heures d’ensoleillement par an, et dans sa diversité géologique, ce qui fait que les cultures dans cette zone aient des caractéristiques organoleptiques particulières, et soient très appréciées.

Le parc naturel de Cabo de Gata-Níjar a été le premier espace maritime-terrestre protégé d’Andalousie. En raison des contrastes entre les milieux marin, côtier et terrestre, des nombreuses espèces exclusives qu’il abrite et des caractéristiques propres à l’un des écosystèmes les plus arides en Europe, cet espace a également été reconnu internationalement comme une Réserve de Biosphère et un Géoparc .

Une grande partie de la particularité écologique et paysagère du parc a son origine dans l’absence de climat hivernal et sa diversité géologique, avec prédominance de substrats volcaniques, où coulées de lave, dômes et plages fossiles composent un paysage unique dont les tons ocres, noirs et rougeâtres captivent le visiteur par leur beauté particulière.

Cabo de Gata-Níjar est constitué de 50 kilomètres de falaise, côte la mieux préservée du littoral méditerranéen européen. Dans ce littoral impressionnant avec des falaises escarpées de plages urbaines comme celle de San José et Aguamarga; magnifiques plages naturelles telles que Mónsul et Los Genoveses; des criques retirées et presque inaccessibles comme Carnaje et Enmedio; et des falaises volcaniques spectaculaires et des récifs tels que Punta de los Muertos et Mesa Roldán.

En outre, cette zone a un climat semi-aride avec des précipitations rares et des ressources hydriques en diminution qui donnent des sols pauvres et sous-développés, mais qui abritent néanmoins l’un des ensembles de flore les plus singuliers du continent européen, avec plus de 1 000 espèces exclusives. Vous pouvez voir des populations de palmiers nains et de periploca à feuilles étroites qui escaladent les pentes volcaniques escarpées, des formations denses de sparte, de romarin et de jujubiers qui couvrent les plaines ou, déjà au début du printemps, des milliers d’asterolides maritimes jaunissant les falaises de la mer. Tous sont des exemples d’adaptations des plantes aux difficiles conditions climatiques du lieu.

Parmi ces écosystèmes, le maritime se distingue par sa variété et sa richesse. Des prés étendus de Posidonea de Méditerranée poussent dans ses fonds. La prolifération de cette espèce végétale, semblable à une algue verte, constitue d’authentiques forêts submergées où vit une grande variété de faune sous-marine: crabes, poulpes et poissons, parmi lesquels doit être soulignée la nacre, le plus grand bivalve protégé de la Méditerranée et considéré comme un véritable joyau de la nature. Enterrée dans les plaines de sable et de boue palpite une faune riche et variée qui, bien que de petite taille, est indispensable au développement optimal de l’écosystème. Dans les fonds rocheux, la vie se manifeste par des changements extraordinaires de forme et de couleur: algues, faux coraux et une grande variété de poissons où se détache le mérou, également connu sous le nom de roi du rocher. La pratique de la plongée sous marine écologique dans ces eaux propres et transparentes est une expérience difficile à oublier.

C’est dans cet environnement fantastique internationalement reconnu que se trouvent nos zones de production agricole, ce qui favorise la qualité de nos produits biologiques et améliore la saveur de la tomate traditionnelle authentique.